Comment s’appellent les monuments de l’Île de Pâques ?

Suivez-nous sur insta

Les monuments mystérieux de l’Île de Pâques

L’île de Pâques, située dans l’océan Pacifique, est célèbre pour ses monuments énigmatiques appelés moai. Ces impressionnantes sculptures en pierre, sculptées il y a des siècles par les anciens habitants de l’île, ont suscité l’intérêt et la curiosité de milliers de touristes et d’archéologues du monde entier. Dans cet article, nous explorerons certains des moai les plus remarquables et révélerons leurs noms et significations.

Ahu Tongariki : cérémonial de la plate-forme du maire

L’un des ensembles de moai les plus impressionnants de l’île de Pâques se trouve à Ahu Tongariki. Ce lieu abrite une plate-forme cérémonielle qui abrite 15 sculptures gigantesques, considérées comme les plus hautes de l’île. Les moai d’Ahu Tongariki représentent les ancêtres des Rapanui, le peuple indigène de l’île. Chacun d’eux a son propre nom, même si certains ont été perdus au fil du temps.

Rano Raraku : le plus grand des moai

Rano Raraku est une carrière volcanique devenue l’un des lieux les plus emblématiques de l’île de Pâques. C’est ici que les sculptures en pierre étaient taillées et moulées. Dans cette carrière, vous pouvez encore trouver des dizaines de moai à différents stades de production, certains complètement terminés et d’autres en cours de sculpture. Parmi les moai les plus célèbres de Rano Raraku figurent le Tukuturi et le Eyebrow Moai.

Ahu Akivi : le moai qui regarde l’océan

Ahu Akivi est un site unique sur l’île de Pâques, car les moai trouvés ici sont les seuls à faire face à l’océan plutôt qu’à l’intérieur de l’île. Ce groupe de sept sculptures est connu sous le nom de «les sept explorateurs», car selon la légende, ils représentent les premiers explorateurs arrivés sur l’île en provenance de Polynésie. Contrairement aux autres moai, ceux d’Ahu Akivi sont orientés vers la mer, comme s’ils surveillaient l’horizon à la recherche de nouveaux territoires.

Vinapu : les preuves de l’influence inca

Le site archéologique de Vinapu est connu pour son style architectural inhabituel, comparé aux bâtiments incas d’Amérique du Sud. Voici l’Ahu Tahira, une plateforme cérémoniale qui comporte deux moai. Ce qui frappe le plus dans cet endroit, c’est la façon dont les blocs de pierre s’emboîtent parfaitement, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser du mortier. Certains experts estiment que cette technique de construction pourrait avoir été influencée par les Incas, bien qu’il n’y ait toujours pas de consensus à ce sujet.

Les noms et significations des moai

Chaque moai de l’île de Pâques a son propre nom, même si tous n’ont pas été préservés au fil des siècles. Les noms ont été transmis oralement de génération en génération, mais en raison de la perte des connaissances et du manque de traces écrites, certains d’entre eux ont été perdus à jamais. Cependant, les moai restent une partie intégrante de l’identité et de l’héritage culturel de l’île.

En bref, les moai de l’île de Pâques sont bien plus que de simples sculptures en pierre. Ils sont les témoins d’une civilisation ancienne et mystérieuse, dont les secrets n’ont pas encore été entièrement dévoilés. Chacun de ces monuments a son propre nom et sa propre signification et représente à la fois l’histoire et l’avenir de l’île. Si vous avez l’occasion de visiter l’Île de Pâques, ne manquez pas l’occasion de vous émerveiller devant ces incroyables moai et de découvrir leur histoire fascinante.